Bio-cv

Comme vous aviez peut-être remarqué vous êtes sur le site de David « Maddog » Camescasse, illustrateur et dessinateur de BD à Saintes.

Mais peut-être voudriez-vous me connaître mieux  ?

C’est là !

 

Le début du commencement : en route vers l’illustrateur !

 

Je suis né un jour de décembre 1978. Christopher « Superman » Reeve sauvait le monde et Loïs Lane au cinéma, il faisait une chaleur infernale…

Suite à cette journée chargée, j’ai passée une enfance heureuse et effectué une scolarité brillante (si l’on ne regarde pas trop sous les rebords…).

Pendant cette scolarité j’ai découvert quelque chose qui allait révolutionner mon existence : le crayon ! Grâce à ce simple outil que l’on trouve dans toutes les bonnes maisons ( et les bons magasins pour une somme modique ), je pouvais me créer des univers et mettre en marche mon imagination débordante… Et je commençais donc à expérimenter le métier d’illustrateur dans les marges de mes cahiers ou encore sur les murs de la véranda …

le Mac Plus, mon premier outil informatique d'illustrateur
Sont venus dans la foulée les feutres, les pinceaux, les peintures, l’encre de chine, le Mac Plus (oui la boîte grise ci-dessus avec Mac Paint, le logiciel avec la meilleure gestion de trames jamais créé…)…

Gribouillant ou Mac Paintant mes propres bonhommes qui avaient une certaine allure quand ils étaient vus de loin derrière un mur, je me prenais pour un illustrateur ou un infographiste de génie. Mais j’en étais encore loin !!! Mon imagination était nourrie de lectures effrénées de bandes dessinées américaines (Strange, Titans, Superman, Batman…) ou européennes(Tintin, Astérix, Lucky Luke, Gaston…). Il n’y avait pas encore de mangas chez les libraires mais la Japanime était présente et mes potes de la télé avaient pour nom Albator, Cobra et Actarus…

Plus tard d’autres intérêts sont apparus comme les films et histoires d’horreur…

J’ai également découvert qu’une bonne moitié de l’humanité n’étaient pas des hommes comme les autres mais … des filles. Une découverte capitale qui allait changer la face de mon inspiration!!!

Riche de toutes ces influences et de quelques livres bien http://pharmaplanet.net choisis (« How to draw comics the Marvel Way » de Stan Lee et John Buscema, « le dessin de nu sans peine » de Burne Horgarth…) j’ai fini par progresser et passer du stade « paté » au dessin.

Et naturellement quand est venue l’heure de choisir un métier, mon orientation fut trouvée…

Un mercenaire du graphisme…

 

Je suis donc parti à Poitiers à l’école d’Arts Appliqués pour y faire mes armes et apprendre le boulot d’illustrateur publicitaire. Après trois ans passés là-bas j’étais prêt pour le grand monde et la vie professionnelle.

J’ai commencé comme infographiste par faire du dessin de selles d’équitation avant de rentrer dans un studio de création graphique à Saintes où l’on me présentait, étant le plus jeune de l’équipe, comme « le jeune chien fou », le « Maddog », ce qui m’a collé à la peau. J’y ai  passé trois ans avant de prendre mon envol pour embrasser la carrière d’illustrateur free-lance.

En tant que Free-lance, j’ai été amené à travailler dans la plupart des domaines où le graphisme est présent, devenant une espèce de mercenaire infographique. Publicité principalement mais aussi  jeux de cartes online, jeux de société, jeux de rôles, presse, édition , quelques webdesigns, de l’affiche, du flyer, du catalogue… bref à peu près tout les métiers du graphisme à l’exception notable du dessin animé et de la 3D…

La renaissance de l’illustrateur !

 

 

Suite à des évènements personnels, comprenant qu’au fil du temps je me perdais dans des domaines qui ne me convenaient plus comme la pub, j’ai décidé de me recentrer sur mes premières amours : j’ai replongé à plein temps dans l’illustration et la bande dessinée.

Ça a donné Lady Katana pour ACB Comics en BD (elle est disponible sur le site ici), des travaux avec l’éditeur « Lire c’est Partir » (rencontré grâce à la télé, ce n’est pas une blague) ou encore en Jeu de Rôles avec Batronoban… Plus diverses petites choses égrenées dans les pages de ce site…

Et maintenant l’aventure d’illustrateur continue, toujours un crayon à la main …